Volleyball Canada

Actualités

Le Brésil a raison du Canada qui a subi une défaite crève-cœur aux championnats du monde de volleyball de plage

Vienne, Autriche: Le Canada a tenu tête au Brésil dans deux matches serrés, aujourd’hui, mais s’est incliné dans deux bris d’égalité chez les hommes et les femmes aux championnats du monde de volleyball de plage de la FIVB.

Talita Antunes/Larissa Franca, du Brésil, ont défait Melissa Humana-Paredes (Toronto, ON) et Sarah Pavan (Kitchener, ON) 2-1 (21-12, 16-21, 18-16) dans le match pour la médaille de bronze, aujourd’hui, dans un duel excitant à Vienne.

« C’est très décevant, il n’y a absolument aucune excuse. Nous menions 5-0 dans la troisième manche et nous avons perdu. Nous n’en avons pas pris soin, a dit Pavan. Je ne sais pas si nous nous sommes détendues et si nous avons pensé ‘oh, nous l’avons.’ Je ne sais pas si nous avons ralenti pendant une seconde, mais nous devions maintenir la pression. Nous les avons laissées revenir. Nos retours de services n’étaient plus aussi bons… Nous n’avons joué que sept tournois ensembles, et nous avons eu une vraiment bonne saison globalement. Notre avenir ensembles est très brillant et c’est excitant parce que je sais que nous pouvons nous améliorer beaucoup plus. Melissa est une excellente joueuse et c’est sa première saison en jouant à gauche. Cela a été une vraie bonne expérience globalement; c’était une excellente compétition. Nous avons bien joué, malheureusement nous ne l’avons pas fait à la toute fin. C’était une excellente atmosphère sur le court central et nous espérons pouvoir revivre cela de nouveau. »

Sarah Pavan

Humana-Paredes a dit: « Je suis vraiment déçue que nous n’ayons pas réussi à gagner, mais je pense que nous avons montré beaucoup de résilience dans ce match pour revenir d’une si mauvaise première manche. Je suis vraiment fière de notre combat. …. Les dernières semaines ont été une incroyable quantité de persévérance et une croissance d’équipe et une croissance personnelle. Nous avons appris beaucoup de cela. Cela a été un moment fantastique d’être ici à Vienne, C’est un tournoi incroyable. Même si nous avons terminé en bas du podium, nous ne l’oublierons pas. »

 

Les irrésistibles allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst ont gagné la médaille d’or contre les États-Unis, ce qui ajoute à leurs victoires olympique et de la finale du circuit mondial.

 

Dans un quart-de-finale masculin, Evandro Goncalves/Andre Loyola, du Brésil, ont défait Ben Saxton (Calgary, AB) et Chaim Schalk (Red Deer, AB) 2-1 (17-21, 22-20, 15-10). Le Canada termine cinquième.

 

« Ils ont vraiment bien joué. Les deux équipes jouaient très bien et dans la troisième manche ils ont réussi à mettre beaucoup plus de pression dans les services et à nous mettre tout juste suffisamment en arrière pour que nous ne puissions pas revenir. Ils ont servi vraiment fort et j’ai éprouvé un peu de difficulté avec mes passes, ce qui a changé le match, a dit Saxton. Cela a été une bonne expérience globalement. Nous avons joué de vraiment bons matches. De toute évidence, le match d’hier a été le fait saillant (battre Alison/Bruno – les champions du monde en titre et médaillés olympiques d’or 2016).  Nous aurions aimé nous rendre un peu plus loin. C’est toujours difficile parce que nous terminons sur une défaite la majorité du temps, mais nous sommes heureux globalement de comment nous avons joué. » 

Les matches pour les médailles masculines auront lieu le dimanche 6 août.

Globalement, le Canada termine avec un très solide total de quatre résultats parmi les 10 premiers.

Il y avait un total de sept équipes canadiennes qui ont participé aux championnats du monde. Celles qui ont été précédemment éliminées sont:

Heather Bansley/Brandie Wilkerson – 5es
Sam Pedlow/Sam Schachter – 9es
Julie Gordon/Camille Saxton – 17es
Taylor Pischke/Jamie Broder – 33es
Ryan Vandenburg/AaronNusbaum – 33es.