Volleyball Canada

Actualités

Le Canada bat les États-Unis pour gagner la médaille de bronze dans la finale de la ligue mondiale

 

Curitiba, Brésil, le 8 juillet 2017 – Le Canada remporte une médaille de bronze dans le groupe 1 de la Ligue mondiale de volleyball de la FIVB – sa plus grande réalisation dans l’histoire du tournoi – après être revenu de l’arrière pour l’emporter 3-1 (18-25, 25-20, 25-22, 25-21) contre les États-Unis, samedi soir.

Le capitaine de l’équipe, Gord Perrin, a été le meilleur du Canada avec 13 points, mais il n’a pas été le seul puisque plusieurs de ses coéquipiers ont eu de chiffres semblables - Sharone Vernon-Evans et Graham Vigrass ont fourni 12 points chacun et Ryley Barnes est entré dans le match après la première manche et a ajouté 10 points. Les É-U. ont eu les deux meilleurs marqueurs du match alors que Taylor Sander et David Smith ont inscrit 14 points chacun, suivis par les 12 de Thomas Jaeschke et Benjamin Patch.

Le nouveau entraîneur du Canada cette année, Stéphane Antiga, a louangé son équipe – un mélange de joueurs d’expérience et de nouveaux venus – pour ne pas avoir abandonné après un mauvais début dans le match pour la médaille de bronze.

« Nous n’avons pas bien commencé – nous avons fait beaucoup d’erreurs et n’étions pas vraiment prêts pour eux, a dit Antiga. Mais les joueurs ont vraiment pris le contrôle et ensuite tout le monde a participé à cette victoire – tout le monde a joué! »

Stéphane Antiga

C’était la première année du Canada dans le groupe 1 et son meilleur résultat précédent était une cinquième place en tout. Pour plusieurs joueurs c’était leur première expérience à vie dans la Ligue mondiale.

 

« C’est la première fois pour moi sur la grande scène en général, et avec cette équipe c’est tout simplement fantastique d’être là; et en nous rapprochant de la victoire, vous pouviez sentir que le moral de tout le monde était survolté. La sensation finale était tout simplement incroyable, a dit l’opposé de 18 ans, Vernon-Evans. J’ai continué de frapper fort, et j’ai décidé de mettre 100,000 % dans ma défensive et au bloc aujourd’hui et de récupérer le plus de ballons que je pouvais. »

 

Le Canada a gagné le groupe 2 l’an dernier, ce qui lui a valu une 13e place en tout. Les puissances régulières en volleyball – la France et le Brésil – se sont affrontées pour la médaille d’or, hier soir, et la France a gagné le duel en bris d’égalité, rendant muets les quelque 23 000 amateurs au Arena da Baixada stadium.

 

« Je suis simplement très fiers présentement de tout le monde dans le programme et je suis heureux pour tout le monde dans le passé qui ont aidé le programme, a dit Perrin, qui a fait partie de la formation olympique de 2016 qui a terminé cinquième à Rio. Au cours des quatre ou cinq dernières années, chaque année nous avons réussi quelque chose de nouveau et nous sommes rendus où nous n’étions jamais allés avant. Je suis excité de voir où nous pouvons aller à partir d’ici; j’espère que nous pouvons continuer de grandir. »

 

Antiga était aussi de toute évidence satisfait du résultat de son équipe: « C’est fantastique pour le Canada et bon pour notre sport dans le pays. Maintenant nous avons encore plus de motivation pour travailler plus fort. Notre objectif est d’être meilleure comme équipe mais aussi de développer les joueurs… Quand vous avez goûté à cela (gagner une médaille) vous voulez répéter. »

Les joueurs canadiens ont aussi gagné deux honneurs individuels – Graham Vigrass comme meilleur bloqueur au centre; et Blair Bann comme meilleur libéro.

Les statistiques et les photos du match peuvent être téléchargés ici: http://worldleague.2017.fivb.com/en/group1/schedule/7603-usa-canada/post