Volleyball Canada

Actualités

Le Canada jouera pour la médaille de bronze aux championnats du monde

Les Canadiennes Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan pourront viser la médaille de bronze, samedi, aux championnats du monde de volleyball de plage de la FIVB à la suite d’une défaite crève-coeur en bris d’égalité, aujourd’hui, contre les États-Unis.

Aujourd’hui, Lauren Fendrick/April Ross, des États-Unis, ont défait Humana-Paredes/ Pavan, du Canada, 2-1 (19-21, 21-16, 15-11).  Les É.U. ont vengé un revers de 2-0 au tournoi Quatre étoiles d’Olsztyn de la FIVB, en Pologne, plus tôt cette saison -  le seul autre duel précédent entre les deux équipes dans le circuit mondial de la FIVB.

Le Canada a débuté en force, mais n’a pas pu tenir le coup contre le puissant duo américain.

 

« Après la première manche, elles ont pris une rapide avance, elles ont été vraiment agressives et notre jeu n’était vraiment pas là, a dit Humana-Paredes. Nous ne produisions pas défensivement comme d’habitude. Nous les plaçons habituellement en difficulté avec nos services et nous pouvons marquer beaucoup de points, mais dans les deuxième et troisième manches, nous ne faisions pas cela malheureusement. Nous avons encore une chance de médaille et c’est ce que nous viserons! »

Melissa Humana-Paredes

Les États-Unis joueront dans le match pour la médaille d’or contre Laura Ludwig/Kira Walkenhorst, d’Allemagne. Le Canada jouera dans le match pour la médaille de bronze contre Talita Antunes/Larissa Franca, du Brésil.

« Nous allons nous préparer fort ce soir et faire tout ce que nous pouvons demain pour monter sur le podium. En venant ici, nous voulions être sur le podium. La médaille de bronze n’est définitivement pas ce que nous anticipions ou voulions. Nous affronterons une excellente équipe (Larissa/Talita), nous avons perdu contre elles un match très serré en Pologne et nous utiliserons cela comme motivation, a dit Pavan, une olympienne 2016. Nous avons travaillé vraiment fort cette semaine. Nous avons joué de l’excellent volleyball. C’est dommage que nous n’ayions pas joué à notre meilleur en demi-finale, mais si nous pouvons terminer cette semaine sur le podium et y représenter le Canada, quand tout sera dit et fait, et que cette émotion sera mise de côté, je pense que nous pourrons en être heureuses. »

Aussi aujourd’hui, pour passer en demi-finale, le Canada a défait Chantal Laboureur/Julia Sude, d’Allemagne, 2-0 (21-15, 21-16). Cette équipe allemande termine cinquième.

Aussi classées cinquièmes, il y a les Canadiennes Heather Bansley (Waterdown, ON) Brandie Wilkerson (Toronto, ON) qui ont perdu contre Lauren Fendrick/April Ross 2-0 (21-16, 21-10) en quarts-de-finale plus tôt aujourd’hui.  

Dans ce qui a été jugé la surprise de la journée, Ben Saxton (Calgary) et Chaim Schalk (Red Deer, AB) ont obtenu une victoire de 2-1 (21-19, 19-21, 15-13) en 55 minutes pour éliminer les cinquièmes favoris Alison Cerutti/Bruno Oscar Schmidt, du Brésil, les champions olympiques et du monde en titre. Ce n’était que la deuxième victoire en 10 matches dans le circuit mondial de la  FIVB pour Saxton et Schalk contre les Brésiliens.

« Nous sommes demeurés réguliers tout le long du match. Nous ne les avons pas laissés réussir de série, plus d’un point à la fois, a dit Saxton. C’était la clé, garder un bon jeu et nous obtenions un point ici et là, tout comme eux et cela s’est décidé à la fin. C’est là, c’est certain. C’est la deuxième fois que nous nous rendons en quarts-de-finale aux championnats du monde, c’est pas mal bon. Nous les avons éliminés, donc je dirais que c’est pas mal gros. »

Les Canadiens affronteront maintenant Evandro Goncalves/Andre Loyola, du Brésil, en quarts-de-finale.

Aussi plus tôt aujourd’hui, Viacheslav Krasilnikov/Nikita Liamin, de Russie, ont défait Sam Pedlow (Barrie, ON) et Sam Schachter (Richmond Hill, ON) 2-0 (21-14, 21-18). Le Canada termine neuvième.  

C’est déjà la meilleure performance du Canada aux championnats du monde avec quatre équipes parmi les 10 premières.