Info générale - Équipes de volleyball assis

Info générale - Équipes de volleyball assis

Le volleyball assis fait partie des sports joués aux Jeux Parapan Américains et paralympiques.

Calendrier de la saison

  • March 4-6: Colorado Crossroads Exhibition Series vs USA (Denver, CO, USA) - women
  • May 3-7: Team Canada Red vs White Series (Edmonton, AB) - women
  • May 10-14: Team Canada Red vs White Series (Waterloo, ON)- men
  • May 20-28: Team Canada 2017-18 Selection Camp (Edmonton, AB) - men & women

Qu'est-ce que le volleyball assis?

Le volleyball assis est peut-être la forme la plus connue de paravolley parce qu’il figure aux Jeux paralympiques depuis ceux d’Arnhem en 1980. Pratiqué par plus de 10 000 athlètes dans plus de 55 pays, c’est un jeu vraiment mondial à la portée de tous.
Les règles du volleyball assis sont fondées sur celles de la FIVB pour le volleyball sans handicap, avec quelques modifications mineures. Pratiqué sur un plus petit terrain (10 m x 6 m) avec un filet plus bas (1,15 m pour les hommes, 1,05 m pour les femmes), le jeu est considérablement plus rapide que le volleyball debout. Les matchs sont joués aux meilleurs de trois manches de 25 points (avec au moins 2 points d’écart).
Les équipes s’affrontent lors d’événements hommes et femmes et comptent six joueurs sur le terrain à la fois. Il faut qu’une partie du torse de l’athlète soit constamment en contact avec le sol, et les blocs de service et les attaques sont permis.

Qui peut jouer?

Excepté au niveau international, le volleyball assis peut être pratiqué par tous. L’une des grandes qualités du volleyball assis est sa capacité à facilement intégrer les athlètes sans handicap et ceux ayant une déficience physique sur un terrain de jeu plus égal. Sans nécessité d’équipements spécialisés tels que des fauteuils roulants ou des bobsleigh, chacun peut très facilement s’asseoir et jouer!

Pour les compétitions internationales, le volleyball assis est ouvert aux athlètes ayant une déficience physique conforme aux exigences minimales pour le volleyball. La déficience physique de l’athlète doit être permanente, qu’elle soit progressive ou non progressive. Les athlètes atteints d’une déficience physique progressive (p. ex. la dystrophie musculaire, la sclérose en plaques etc.) se voient attribuer une classification provisoire et doivent être reclassés à chaque compétition.

Un grand nombre d’athlètes de volleyball assis de niveau international sont des amputés, mais ce sport est ouvert aux athlètes atteints d’autres formes de déficience physique.

Règlement

Le volleyball handisport assis est gouverné par la "World ParaVolleyball". La WPV utilise les règlements de la FIVB (Fédération Internationale de Volleyball). Les modifications de ces règlements pour le volleyball assis incluent (mais ne se limitent pas à) :

  • La hauteur du filet (1m15 pour les homes et 1m05 pour les femmes) et les dimensions du terrain (10m X 6m) sont réduites pour le volleyball assis ;
  • Les joueurs de ligne avant peuvent contrer le service adverse 
  • Les positions des joueurs sont régies et contrôlées par la position de leurs ‘’fesses’’. Autrement dit, les mains et les jambes des athlètes peuvent se trouver à l’intérieur de la zone d’attaque (pour les joueurs de ligne arrière lors d’une attaque), dans le terrain (pour le serveur lors d’un service) ou dans la zone libre autour du terrain (n’importe quel joueur durant la frappe du service) ; et
  • Les joueurs ne peuvent pas soulever leurs fesses du sol lors d’une attaque (de n’importe quel type). Les fesses d’un joueur doivent demeurer en contact avec le sol en tout temps lors d’un contact de balle. 

Les règlements officiels du WPV pour le volleyball assis

Qu'est-ce que la classification?

La classification est un processus où les athlètes ayant un handicap sont classés dans différentes groupes selon leurs habiletés physiques ou fonctionnelles. Ceci peut être purement basé sur l’évaluation de leur handicap ou sur une évaluation de l’impact de leur habiletés fonctionnelles sur leur participation dans un sport particulier.

La classification est un processus formel : il n’y a pas de processus spécifique et de règlements qui varient d’un sport à l’autre. Les évaluateurs qui effectuent la classification doivent être accrédités pour la classification provinciale, nationale et internationale par la fédération sportive internationale en question.

La classification au volleyball est basée sur le système « Amputés et les Autres » utilisé par l’ISOD (Organisation internationale des sports paralympiques). En général, la classification est conduite en utilisant une ou plus des mesures suivantes :

Niveau d’amputation; Force des muscles; Portée de mouvement des joints; Différence de la longueur de membre

Système de classification

Au volleyball assis, les joueurs sont placés dans les classes "D" ou "MD". "D" pour les joueurs les plus handicapés physiquement at "MD" pour ceux qui le sont moins.

Pour les compétitions internationales de volleyball assis

Les athlètes doivent avoir été classés avant toute participation à une compétition internationale. Les athlètes sont alors classés Handicap mineur ou Invalidité totale. Lors des compétitions internationales, les équipes ne peuvent présenter à tout moment que deux HM inscrits et un seul sur le terrain. Il n’est pas obligatoire pour une équipe de compter un HM, tous ses inscrits peuvent être pleinement invalides.

Pour les compétitions domestiques de volleyball assis

Tout athlète atteint d’une déficience ou sans handicap est admissible à la compétition et chaque compétition se réserve individuellement le droit de déterminer ses propres critères d’admission. Dans la plupart des compétitions récréatives au Canada et aux É.-U. on encourage les équipes à mêler les athlètes sans handicap et ceux atteints d’une déficience et de veiller à ce que le sport soit ouvert à tous les participants.

Contact

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter:

Ian Halliday: Directeur, Haute performance

Courriel: ihalliday@volleyball.ca