Volleyball Canada

Actualités

Le Canada domine Ste-Lucie lors du premier jour de la qualification féminine

Langley, Colombie-Britannique, CANADA. Le 28 septembre 2017: La foule locale a eu droit à un match rapide et décisif au championnat continental féminin senior de la NORCECA et la qualification pour le championnat du monde (groupe B), jeudi, à Langley, en Colombie-Britannique.

Le Canada a dominé la formation plus petite de Ste-Lucie dès le premier coup de sifflet, l’emportant en 54 minutes 3-0 (25-8, 25-8, 25-8).

La meilleure marqueuse du match a été Alicia Ogoms avec 13 points, suivie par Alissa Coulter avec 11 pour l’équipe canadienne.

Dans la troisième manche, Ste-Lucie a offert un défi au début et a gardé le Canada à égalité à 5-5, mais le Canada s’est rapidement ressaisi pour garder l’équipe des Caraïbes en échec.

Les deux premières équipes de ce tournoi obtiendront une place pour le championnat du monde de l’an prochain au Japon.    

Marcello Abbondanza, entraîneur-chef du Canada: « J’apprécie l’esprit dans lequel Ste-Lucie a joué; je pense qu’elles ont essayé de donner tout ce qu’elles avaient et c’est ça le sport. Je pense que mon équipe était concentrée et a simplement essayé de jouer notre meilleur volleyball. Demain nous affronteront le Nicaragua et nous devons essayer de jouer à notre meilleur pour nous qualifier (parmi les deux premières) pour le championnat du monde. Ensuite nous pourrons penser à Cuba (samedi). »

Alicia Ogoms, joueuse, Canada: « Je pense que globalement nous avons simplement essayé de nous concentrer sur notre côté du filet. Je pense que nous avons fait un très bon travail pour limiter Ste-Lucie sous les 10 points et en limitant nos erreurs. Je suis vraiment heureuse de la manière dont nous avons produit aujourd’hui. »

Kendell Charlery, entraîneur-chef de Ste-Lucie: « Et bien, cela a été un peu un match difficile, parce que nous savons que le Canada a une forte équipe. Nous avons une équipe assez jeune. Pour la majorité de notre équipe, c’est leur première fois comme membres seniors. Nous avons essayé. Nous savions que ce serait difficile, mais nous devons nous relever et nous préparer pour un autre match demain. … Nous rentrerons chez-nous en sachant que nous devons nous préparer beaucoup plus parce que les équipes de notre région ne sont pas à ce niveau. L’exposition à une compétition comme celle-ci est une bonne expérience pour les joueuses et aussi une motivation pour elles. »