Volleyball Canada

Actualités

Le Canada émerveille la foule, mais perd contre la Serbie

Ottawa, Ontario - La Serbie a gâché une fête locale et a battu le Canada 3-2 (25-17, 24-26, 25-21, 26-28 et 15-12) pour compléter la deuxième fin de semaine de la Ligue des pays de volleyball de la FIVB 2019 à l’Aréna de la Place TD à Ottawa.

Le Canada visait une cinquième victoire consécutive record dans la LPV et sa première victoire contre la Serbie dans une compétition majeure depuis le championnat du monde 2010, mais l’équipe européenne a profité des 41 erreurs de son adversaire pour le priver d’une fin de semaine parfaite chez-lui.
Le meilleur marqueur du Canada Sharone Vernon-Evans a de nouveau dirigé l’offensive avec 24 points tandis que Gordon Perrin en a ajouté 17. Dusan Petkovic et Milan Katic ont fourni 18 et 14 points respectivement pour les vainqueurs.

La Serbie et le Canada ont fait jeu égal dans la première manche, mais l’équipe européenne menait 16-13 au deuxième temps d’arrêt technique. Avec Milan Katic au service, la Serbie a inscrit trois points consécutifs et a remporté la première manche 25-17.

La Serbie a conservé le momentum dans la deuxième manche. Petar Krsmanovic et Dusan Petkovic a infligé des dommages de la ligne de service et a placé la Serbie en avant 8-4. La solide attaque de Jason Derocco a gardé le Canada dans la lutte. La Serbie est demeurée en avant 16-12, mais l’équipe hôtesse a continué de mettre de la pression. Sorti dans la première manche, Sharone Vernon-Evans est revenu en force et une erreur à l’attaque par la Serbie a conduit à une égalité à 23.

Puis Vernon-Evans a décoché un puissant service et Gordon Perrin et Arthur Szwarc ont bloqué leurs adversaires pour remporter la deuxième manche 26-24 et niveler le match.

Dans la troisième manche, la Serbie a continué de jouer intelligemment et a pris les devants 8-6 et 16-12 aux temps d’arrêt techniques. Le Canada est revenu à deux points 19-21, mais son adversaire a gardé son calme et a gagné la troisième manche 25-21.

Déterminée à éviter un troisième bris d’égalité de suite à Ottawa, la Serbie a gardé son inspiration sur le court, mais le Canada n’a jamais abandonné. Les Canucks ont créé l’égalité à neuf points. Gordon Perrin et Nicholas Hoag ont dirigé l’attaque canadienne pour leur donner une mince avance de 16-15 au deuxième temps d’arrêt technique. Un as par le remplaçant Bozidar Vucicevic a placé la Serbie en avant 19-18, mais Vernon-Evans a riposté pour garder la manche égale.

La formation européenne a capitalisé sur diverses erreurs canadiennes au service et a servi pour le point de match 24-23. Vernon-Evans a gardé le Canada en vie avec de solides frappes. Avec la manche égale à 26, Graham Vigrass a causé des dommages avec son service et Arthur Szwarc a scellé la victoire 28-26 avec une solide frappe du centre du filet.

Dans le bris d’égalité décisif, le troisième de la Serbie en autant de jours à Ottawa, les Européens ont débuté agressivement et pris les devants 7-4. Vernon-Evans a réduit l’écart à 9-11, mais la Serbie a maintenu un jeu solide pour l’emporter 15-12 et décrochant ainsi sa deuxième victoire à Ottawa.

« Nous sommes un peu déçus par la défaite, mais nous avons essayé fort, des joueurs étaient vraiment fatigués. La Serbie a très bien servi donc c’était vraiment difficile pour nous. Nous sommes revenus dans la cinquième manche et avons obtenu un point, donc c’est positif pour nous. Le style de jeu est important et nous avons fait de bonnes choses. Aujourd’hui notre bloc n’a pas très bien fonctionné, ce qui est un signe de fatigue. Chaque match nous prépare pour nos objectifs futurs », a dit Glenn Hoag, l’entraîneur-chef du Canada.

« La Serbie a bien joué, elle a servi très agressivement au début, ce qui nous a privés de notre jeu de côté. C’était un bon match pour les partisans, de la Serbie et du Canada. Vous pouviez remarquer que nous étions un peu fatigués. C’était le troisième match et nous n’avons pas réussi à trouver notre niveau. Nous avons fait un pas de reculons, mais nous le retrouverons et irons de l’avant en Iran », a commenté Gordon Perrin, le capitaine de l’équipe.

« Nous bâtissons encore sur le court puisque nous n’avons eu que quelques jours ensembles en équipe après nos saisons professionnelles, donc nous essayons de trouver notre chimie sur le court devant tout le monde. Ce n’est pas toujours beau, mais d’ici le mois d’août, pour la qualification olympique, nous serons à notre meilleur », a-t-il ajouté.

Le Canada se rendra en Iran pour la troisième fin de semaine de la LPV, où il affrontera la Pologne, la Russie et le pays hôte.

À la fin du calendrier de cinq semaines le 30 juin, les cinq premières équipes parmi les 16 pays dans le tournoi, plus le pays hôte, les États-Unis, joueront dans la finale de la LPV à Chicago du 10 au 14 juillet.

Les athlètes suivants font partie de la formation pour la fin de semaine de la LPV à Ottawa:

T.J. Sanders, London, ON
Gordon Perrin, Creston, C.-B. (Capitaine de l’équipe)
Steven Marshall, Abbotsford, C.-B.
Nicholas Hoag, Sherbrooke, QC
Justin Duff, Winnipeg, MB
Stephen Maar, Aurora, ON
Jason DeRocco, Winnipeg, MB
Sharone Vernon-Evans, Scarborough, ON
Lucas VanBerkel, Edmonton, AB
Ryan Sclater, Port Coquitlam, C.-B.
Graham Vigrass, Calgary, AB
Blair Bann, Edmonton, AB
Arthur Szwarc, Toronto, ON
Brett Walsh, Calgary, AB

Site Internet de la compétition, résultats en direct et renseignements:
https://www.volleyball.world/en/vnl


Photo: Steve Kingsman

Contact de Volleyball Canada pour les médias:
Jackie Skender jskender@volleyball.ca
tel : 613-794-7676