Volleyball Canada

Actualités

Le Canada se qualifie pour le championnat du monde avec une troisième place dans la qualification de la NORCECA

COLORADO SPRINGS, Colorado, le 1er octobre 2017 – Le Canada s’est assuré sa place pour le championnat du monde de la FIVB l’an prochain avec une victoire de 3-1 (21-25, 25-13, 27-25, 25-18) contre le Mexique dans le match pour la troisième place du championnat masculin de la NORCECA, dimanche, au Centre d’entraînement olympique des É.-U.

 

Le Canada termine le tournoi avec un dossier de 3-1 et la médaille de bronze. Le Mexique termine à 3-2 et participera à la prochaine qualification de quatre équipes pour le championnat du monde.

 

Le Mexique a dominé le Canada dans les attaques décisives (51-50). Le Canada a eu le dessus dans les as (6-4) et les blocs (10-5).

 

Les erreurs ont été coûteuses pour le Mexique puisque le Canada en a profité pour marquer 32 points, tandis que le Mexique a obtenu 21 points grâce aux erreurs du Canada.

 

Les ailiers Nick Hoag (Sherbrooke, QC) et Stephen Maar (Aurora, ON) ont été les meilleurs marqueurs avec 18 points chacun. L’opposé Sharone Vernon-Evans, de Scarborough, en Ontario, en a ajouté 17. Maar a eu le plus d’attaques décisives dans le match avec 16 et Hoag le plus d’as avec quatre.

 

L’opposé Daniel Vargas et l’ailier Jorge Barajas ont marqué 13 points chacun pour le Mexique. Le bloqueur au centre Jose Martinez a eu 12 points, dont quatre blocs, le plus du match.

 

Le Mexique s’est donné une avance de 7-1 dans la première manche et a résisté aux efforts de remontée du Canada. Le Canada a dominé la deuxième manche. Le Canada a décroché le point de manche dans la troisième manche à 24-21, mais le Mexicain Martinez a marqué lors de deux attaques décisives et le passeur Pedro Rangel a réussi un as pour niveler la marque. Le Mexique a résisté à un autre point de manche à 25-24 avec une attaque décisive. Mais le Canada a gagné la manche sur une erreur du Mexique et une attaque décisive de Maar.

 

Le Canada a pris une avance de 8-2 dans la quatrième manche et n’a jamais perdu l’avance.

 

«L’entraîneur-chef du Canada Stéphane Antiga a dit: « Nous savions que ce serait difficile. Le Mexique peut servir et frapper. Nous n’étions pas suffisamment agressifs au début, peut-être pas prêts pour un fort service. Je pense que nous avons joué un match sérieux. C’était notre deuxième objectif, le premier étant de gagner cette compétition et le deuxième de nous qualifier pour le championnat du monde, que nous avons atteint ... (la moitié de nos objectifs) ... donc ce n’est pas si mal. Je pense que nous avons eu besoin d’une manche pour nous remettre de notre déception de la défaite d’hiver contre les É.-U. ... simplement satisfaits. »

Le capitaine d’Équipe Canada Gordon Perrin a dit: « Nous avons commencé vraiment lentement. Nous dormions au début, si vous voulez, et ils ont joué très inspirés. Ils avaient une bonne défensive. Ils ont réussi à nous donner un match difficile. Nous devions simplement nous réveiller et jouer. Comme je l’ai dit, nous ne jouions pas au début, cela paraissait. Nous avons pu recevoir un peu mieux. Ils ont deux gros serveurs qui nous ont causé des problèmes dans la première manche, Rangel et Barajas, mais ensuite nous avons pu les neutraliser après un ou deux services et cela leur a enlevé beaucoup dans leur jeu.