À Propos

Sport sécuritaire

Sport sécuritaire

VOLLEYBALL CANADA ET LE SPORT SÉCURITAIRE

Volleyball Canada s’engage à offrir à tous les participants un environnement sportif sécuritaire et sans abus.

Volleyball Canada applique une politique de tolérance zéro pour tout type de maltraitance. Chaque personne est tenue de signaler les cas de maltraitance ou de soupçons de maltraitance à Volleyball Canada ou à une association provinciale et territoriale afin que ces situations puissent être traitées rapidement.

LIGNE D’ASSISTANCE DU SPORT CANADIEN

1-888-837-7678 — info@sport-sans-abus.ca – https://sport-sans-abus.ca/ 

La ligne d’assistance téléphonique vous offrira des conseils, de l’aide et des ressources sur les manières adéquates de procéder/intervenir selon les circonstances.

TIERCE PARTIE INDÉPENDANTE

Volleyball Canada fait appel à une tierce partie indépendante pour examiner les plaintes relatives à la sécurité dans le sport. Lise Maclean est une ressource/enquêteuse indépendante et certifiée en matière de harcèlement en milieu de travail. Elle est en mesure de guider les personnes à travers ce processus et/ou d’explorer d’autres options. Cette représentante indépendante possède l’autorité sur le personnel de Volleyball Canada et peut faire appliquer les politiques appropriées, au besoin, en fonction des preuves ou du signalement d’une situation.

POLITIQUES

Volleyball Canada a adopté plusieurs politiques visant à lutter contre la maltraitance des personnes dans le sport. Ces politiques comprennent :

La liste complète des politiques de Volleyball Canada est disponible ici.

ENVIRONNEMENTS OUVERTS ET OBSERVABLES (RÈGLE DE DEUX)

Afin de favoriser la sécurité, renforcer la protection et contribuer à réduire la vulnérabilité de l’athlète et de l’adulte (ou des adultes) en position de confiance, il est fortement recommandé d’opter pour des interactions et des communications ouvertes, observables et justifiables.

La règle de deux stipule qu’en présence d’un participant qui se trouve dans une situation potentiellement vulnérable, en particulier s’il s’agit d’un athlète mineur, il doit toujours y avoir deux adultes dont les antécédents ont été vérifiés et qui ont été formés sur la sécurité.

Les situations vulnérables comprennent ce qui suit, sans toutefois s’y limiter :

  • Réunions à huis clos
  • Traitements médicaux
  • Déplacements aller-retour aux entraînements, compétitions, événements ou activités
  • Tout environnement d’entraînement ou de compétition sans la présence d’un deuxième entraîneur ou adulte responsable (dans le gymnase, la salle de musculation, etc.)
  • Communications électroniques

Les « environnements ouverts et observables » constituent la règle de deux de VC. Comme dans la règle de deux, cette pratique exige de toujours faire des efforts significatifs et concertés pour éviter les situations où une personne en position d’autorité (entraîneur, officiel, membre du personnel, membre de l’ESI, etc.) pourrait se retrouver seule avec un athlète et/ou une personne vulnérable.

Le nom fait référence au fait que les interactions entre un individu et une personne en position de confiance/autorité doivent se dérouler dans un environnement ou un espace à la fois « ouvert » et « observable » pour les autres.

Pour une description complète avec des exemples et des questions fréquemment posées, veuillez télécharger les directives Environnements ouverts et observables.

ÉDUCATION

Volleyball Canada exige que toutes les personnes impliquées dans ce sport à travers le pays suivent le nouveau module de formation sur la sécurité dans le sport, disponible sur le site Web de l’Association canadienne des entraîneurs.

À compter du 1er avril 2020, toute personne associée à une organisation financée par Sport Canada devra suivre une formation sur la conduite à adopter pour prévenir et contrer la maltraitance. Cela inclut les entraîneurs, les arbitres, les parents de jeunes athlètes, le personnel et les contractuels du domaine de la haute performance ainsi que tout le personnel administratif et les bénévoles, qu’ils aient ou non un contact direct avec les athlètes.

Le module sur la « Sécurité dans le sport » est un module gratuit d’apprentissage en ligne de 90 minutes qui donne à tous les participants les outils nécessaires pour reconnaître, contrer et prévenir la maltraitance dans le sport. Le module s’harmonise avec les principes du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport et répond aux exigences de Sport Canada en matière d’éducation pour la sécurité dans le sport.
 
Visitez le site de formation sur la sécurité dans le sport pour obtenir plus d’informations : https://safesport.coach.ca/fr 

Pour suivre la formation, vous devez créer un compte dans « Le Casier », même si vous n’êtes pas entraîneur(e) (c’est gratuit !) Nous vous suggérons de sauvegarder une capture d’écran de la dernière diapositive pour vos dossiers au moment où vous terminerez la formation.

D’autres ressources en ligne (principalement pour les entraîneurs) peuvent être complétées à partir de la maison (veuillez noter que des frais peuvent être exigés).

https://sportforlife-sportpourlavie.ca/catalog.php 
https://french.respectgroupinc.com/gardons-les-filles-en-sport/ 
https://coach.ca/fr/modules-multisports-du-pnce 

Protocole sur les commotions cérébrales

Les commotions cérébrales sont très courantes en volleyball et doivent être prises au sérieux. Volleyball Canada a élaboré le protocole de commotions cérébrales de Volleyball Canada pour orienter la gestion des athlètes qui peuvent avoir subi une commotion cérébrale présumée à la suite de leur participation aux activités de Volleyball Canada. Vous pouvez trouver le protocole sur les commotions cérébrales ici :

En plus du protocole sur les commotions cérébrales, la fiche éducative de Volleyball Canada sur les commotions cérébrales peut aider à déterminer les causes et les symptômes d’une commotion cérébrale.

Volleyball Canada a aussi élaboré un « Parcours relatif aux commotions cérébrales aux Championnats nationaux » . Pour naviguer le protocole approprié si un(e) athlète est suspecté(e) d’avoir subi d’une commotion cérébrale pendant les championnats nationaux.

Tous les entraîneurs doivent suivre le module d’apprentissage en ligne gratuit « Prendre une tête d’avance » . L’ACE dispose de nombreuses autres ressources utiles sur les commotions cérébrales, que vous trouverez ici :

Parachute est l’organisme de bienfaisance national du Canada qui se consacre à la prévention des blessures. Il dispose d’une excellente ressource sur le protocole relatif aux commotions cérébrales. https://parachute.ca/fr/ressource-professionnelle/collection-commotion-cerebrale/lignes-directrices-canadiennes-sur-les-commotions-cerebrales-dans-le-sport/ 

Prévention des blessures

La plupart des blessures en volleyball sont le résultat d’une surutilisation et d’un entraînement excessif. Il est important de développer des habitudes cohérentes dans les domaines de la préhabilitation et de l’entraînement musculaire dans vos routines quotidiennes et hebdomadaires. Augmenter la fréquence de votre entraînement musculaire pendant vos temps morts vous aidera à la fois à réduire le risque de blessure et à améliorer vos performances, comme la capacité de sauter et d’atterrir, les changements de direction et l’endurance pour résister aux rigueurs de l’entraînement et de la compétition. Certaines blessures ne peuvent être évitées, comme les commotions cérébrales et les blessures aux chevilles.  Il est très important de consulter un(e) professionnel(le) de la santé avant de reprendre le jeu. Vous trouverez ci-dessous quelques ressources qui peuvent vous aider.

1. Utiliser un échauffement adapté à l’âge avant l’entraînement.
2. Incorporer la force et le conditionnement dans votre programme d’entraînement sur une base régulière, sous la supervision d’un(e) professionnel(le) certifié(e).
3. Planification et fluctuation des charges de saut sur le terrain sur une base hebdomadaire à mensuelle.
4. Une relaxation adéquate après l’entraînement.
5. Exercices de groupes musculaires plus petits pour aider au développement de la tolérance structurelle requise pour le volleyball. Voir l’écran de mobilité et de mouvement quotidien de Volleyball Canada
6. Consultez un médecin ou un(e) kinésithérapeute si vous avez des douleurs.

Santé mentale

Volleyball Canada croit que la santé mentale et la sécurité des athlètes sont essentielles à de bonnes performances sur le terrain. Nous encourageons tout le monde à faire de la santé mentale une priorité en fournissant une liste de vérification de la santé mentale, ainsi qu’en partageant des liens utiles. Pour que vous puissiez donner le meilleur de vous-même sur le terrain, vous devez prendre soin de vous en dehors du terrain.

Le Centre canadien pour la santé mentale et le sport (CCSMS) est un organisme de bienfaisance enregistré qui soutient la santé mentale et la performance des athlètes de compétition et de haut niveau, des entraîneurs et des artistes de la scène. Le CCSM est le premier centre au Canada à offrir des services de soins de santé mentale axés sur le sport et la performance, conçus pour aider les athlètes, les entraîneurs et les artistes de la scène à atteindre leurs objectifs de performance tout en préservant leur santé mentale et leur bien-être. Le CCSMS offre des services de santé mentale aux athlètes et entraîneurs de compétition et de haut niveau, ainsi qu’aux artistes de spectacle de compétition.  Voici les critères d’admissibilité :

• Doit être âgé(e) de 16 ans ou plus

• Doit être citoyen(ne) canadien(ne) ou résident(e) permanent(e)

• Doit participer à un sport ou à un domaine de performance à un niveau compétitif ou de haute performance

• Avoir été confronté(e) à des problèmes de santé mentale

Cliquez ici pour en savoir plus. Avertissement : Le Centre canadien pour la santé mentale n’est pas un partenaire de Volleyball Canada, il s’agit d’une ressource pour la santé mentale, nous ne contrôlons pas qui est approuvé pour le traitement.

Ligne d’aide aux enfants
Si vous vous sentez déprimé ou anxieux, parlez-en à une personne de confiance ou contactez le Jeunesse, J’écoute au 1 800 668-6868 ou envoyez un SMS au 686868.

Si vous commencez à vous sentir anxieux(euse) et que vous êtes inquiet(ète) pour votre santé mentale, voici une liste de vérification qui peut vous aider à vous sentir mieux.

1.     Alimenter votre corps avec des aliments nutritifs
2.     Tenez un journal intime
3.     Faites des pauses nature (promenades dans le parc)
4.     Écoutez de la musique entraînante
5.     Suivez une cure de désintoxication numérique
6.     Bougez votre corps (tout type d’activité est bon)
7.     Respirez profondément et faites des exercices de conscience du moment
présent
8.     Faites des étirements
9.     Prenez des bains moussants (aussi idéal pour prévenir les blessures).
10.  Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler
11.  Passez du temps avec des personnes qui vous soutiennent
12.  Passez du temps seul(e) si nécessaire
13.  Parlez à quelqu’un quand vous en avez besoin
14.  Dormez beaucoup

 

ACCRÉDITATION DES CLUBS

Des informations sur les clubs accrédités par Volleyball Canada se trouvent ICI